FRFL186

X semaine du Temps Ordinaire – Vendredi

L’adultère et le divorce

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s’en aille pas dans la géhenne. Il a été dit encore : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère. Mt 5,27-32

Aujourd’hui l’évangile aborde deux thèmes qui s’entrecroisent come les racines des arbres qui sont à côté les uns des autres : l’adultère et la séparation conjugale. Il s’agit de deux thèmes différents mais l’évangéliste Matthieu les regroupe, peut-être en raison du fait qu’à son époque ils étaient tous les deux très actuels dans son milieu. C’est une déduction étayée par le fait qu’il est le seul évangéliste à estimer légitime la séparation conjugale dans le cas de figure du concubinage. Parmi les autres évangélistes seulement Marc aborde le thème de l’adultère sans pourtant opposer la même exception de licéité. De toute façon, puisque la séparation et le divorce sont des thèmes à la une de nos jours, nous allons suivre l’approche de Matthieu. D’après la doctrine de l’Église, le scandale est un comportement qui induit les autres à choisir le mal et son caractère est plus ou moins grave proportionnellement à l’autorité de qui le cause et à la petitesse de qui le subit.

C’est le comportement de certains prêtres ainsi que de beaucoup de parents à l’égard des enfants. Laissons donc que l’Église s’occupe du premier et concentrons nous sur le deuxième qui nous concerne de très près. Si les parents se rendaient compte des désastres que l’adultère et le divorce provoquent sur la formation et la psyché des enfants, ils s’en abstiendraient bien plus souvent. Ce sont des véritables scandales qui bloquent la croissance émotionnelle des enfants ainsi qu’une gelée soudaine printanière bloque la floraison des bourgeons des plantes. Acceptons donc l’invitation que nous adresse l’évangile à être vigilants et, le cas échéant, même violents à l’égard de nous-mêmes pour ne pas être la pierre du scandale. Aujourd’hui le Seigneur nous dit : « Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi… et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi. » Ce sont là les élagages les plus importants que l’évangile exige à un couple de mariés, à savoir le courage de couper à la racine les comportements et les sentiments qui risquent de nuire à l’amour conjugal et à la paix familiale. Ces émondages, comme toute taille, nous privent sans doute de quelque chose mais ils rendent la plante plus belle et luxuriante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.