FRFL279

XXIV semaine du Temps Ordinaire – Lundi

Prière pour les responsables politiques

J’insiste avant tout pour qu’on fasse des prières de demande, d’intercession et d’action de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui ont des responsabilités, afin que nous puissions mener notre vie dans le calme et la sécurité, en hommes religieux et sérieux. Voilà une vraie prière, que Dieu, notre Sauveur, peut accepter, car il veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à connaître pleinement la vérité. En effet, il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous les hommes. Au temps fixé, il a rendu ce témoignage pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’Apôtre – je le dis en toute vérité – moi qui enseigne aux nations païennes la foi et la vérité. Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient en levant les mains vers le ciel, saintement, sans colère ni mauvaises intentions. 1Tm 2,1-8

Timothée est un jeune dont le père est grec et la mère juive. Nous le retrouvons aux cotés de Paul déjà depuis son deuxième voyage missionnaire. Il a tout de suite été pris sous le charme du grand maître et il en a assimilé l’esprit et l’âme. Quand Paul lui écrit la lettre dont est tiré le passage d’aujourd’hui, Timothée est le responsable de l’église d’Éphèse. Le sujet abordé aujourd’hui est celui de la prière chrétienne qui revêt un caractère universel : nous sommes appelés à prier pour tous, sans aucune distinction de langue et de race, pour les amis comme pour les ennemis, car tous ont le droit d’être sauvés. Paul dit qu’il faut surtout prier pour les chefs d’État et de gouvernement ainsi que pour tous ceux qui ont des responsabilités « afin que nous puissions mener notre vie dans le calme et la sécurité, en hommes religieux et sérieux. »

C’est une prière dont nous bénéficions directement. Au moment où cette lettre a été écrite, Néron avait déjà mis le feu à Rome, donc Paul pense sûrement à lui lorsqu’il exhorte à prier pour tous ceux qui ont des responsabilités. Toutefois, il est aussi bon et juste que tous ceux qui gouvernent puissent vivre en paix afin de prendre des décisions justes et avisées. C’est une prière que nous sommes appelés à faire pour tous ceux qui ont la tâche de gouverner, en commençant du maire de la ville jusqu’à tous ceux qui tiennent le sort du monde entre leurs mains. Ce n’est guère une prière facile, surtout dans notre pays dans lequel nous savons bien que si le gouvernement a une couleur politique et des idées différentes aux nôtres c’est plus probable qu’on prie pour qu’il tombe ! Il est, au contraire bien important de prier pour le bon gouvernement tous azimuts : des autorités locales, régionales, nationales, européennes et mondiales. C’est ce que nous demande Paul aujourd’hui. Donne-nous Seigneur des responsables politiques sages et clairvoyants, des hommes politiques honnêtes et qui respectent leur propre rôle et celui des autres. Donne-nous Seigneur des autorités fidèles et consciencieuses et donne aussi aux parents la capacité de bien gouverner et de bien guider leurs propres familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.