FRFL100

IV semaine de Pâques – Lundi

L’évangile est pour tous

Alors Pierre reprit l’affaire depuis le début et leur exposa tout en détail: … Et voilà qu’à l’instant même, devant la maison où j’étais, survinrent trois hommes qui m’étaient envoyés de Césarée. L’Esprit me dit d’aller avec eux sans me faire de scrupule. Les six frères qui sont ici m’ont accompagné, et nous sommes entrés …  Il nous raconta comment il avait vu dans sa maison l’ange qui venait lui dire : ‘Envoie quelqu’un à Jaffa pour convoquer Simon surnommé Pierre. Il t’adressera des paroles par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison.’ Au moment où je prenais la parole, l’Esprit Saint s’empara de ceux qui étaient là, comme il l’avait fait au commencement pour nous. Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite : ‘Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés.’ S’ils ont reçu de Dieu le même don que nous, en croyant au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ? » En entendant ces paroles, ils se calmèrent et ils rendirent gloire à Dieu, en disant : « Voici que les païens eux-mêmes ont reçu de Dieu la conversion qui fait entrer dans la vie. » Ac 11,4-18

L’Esprit Saint fait bien les choses : il intervient avec discrétion dans les événements humains, il essaie de déranger le moins possible, et il est très respectueux de l’unité de la famille et de l’Église, les deux institutions sorties directement des mains de Dieu. Après que, dans l’Annonciation, l’Esprit Saint a envoyé l’archange Gabriel à Marie, il envoie un autre ange, en rêve, à Joseph pour l’avertir de ce qui est arrivé : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint. »  (Mt 1,20) En effet, l’enfant qui est engendré en elle,  « vient de l’Esprit Saint » (Mt 1,20) Après l’appel de Paul, l’apôtre à qui l’Esprit Saint confiera le mandat d’être le précurseur de l’évangélisation de tous les peuples, ce même Esprit Saint fait tout d’abord vivre à Pierre l’expérience qui est décrite dans l’extrait d’aujourd’hui.

L’Esprit Saint descend sur cette famille païenne, comme auparavant il était descendu sur les Apôtres dans le Cénacle, au point que Pierre s’exclame : « Voici que les païens eux-mêmes ont reçu de Dieu la conversion qui fait entrer dans la vie. » Cet événement sera crucial pour l’avenir de l’église parce que quand Paul ira à Jérusalem pour communiquer aux apôtres d’avoir reçu du Seigneur le mandat d’annoncer l’évangile à tous les peuples Pierre, sur la base de cet événement qui figure dans l’évangile d’aujourd’hui, pourra confirmer que l’illumination reçue par Paul a été authentique.

L’Esprit Saint œuvre aujourd’hui de la même façon dans l’Église : dans les conciles, dans les synodes ainsi que dans les familles chrétiennes, toutes les fois qu’il y a une décision importante à prendre. C’est pour cette raison  que le jour où nous avons dû discerner s’il était opportun de vendre  notre maison à Castiglioncello, nous nous sommes réunis tous en prière autour de la table de la salle à manger. Quand nous prions ensemble, l’Esprit Saint parle plus clairement et plus fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.