FRFL069

IV semaine de Carême – Samedi

Jésus est le Seigneur

Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le grand Prophète ! » D’autres disaient : « C’est lui le Messie ! » Mais d’autres encore demandaient : « Est-ce que le Messie peut venir de Galilée ? L’Écriture dit pourtant qu’il doit venir de la descendance de David et de Bethléem, le village où habitait David ! » C’est ainsi que la foule se divisa à son sujet. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter …. Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé comme cet homme ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! » Parmi les pharisiens, il y avait Nicodème, qui était allé précédemment trouver Jésus ; il leur dit : « Est-ce que notre Loi permet de condamner un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? ». Jn 7,40-51

Depuis plusieurs années, au cours de la prière du matin, nous nous penchons sur qui est Jésus de Nazareth pour nous : c’est une question qui depuis deux mille ans traverse toute l’histoire. Les premiers disciples se posaient cette question ainsi que les habitants de la Palestine ; Pilate lui aussi, lorsqu’il s’est retrouvé devant Jésus pour le juger, s’est posé la même question ainsi que le centurion romain sous la croix. Enfin, la question s’est posée aussi pour des milliards de personnes bénéficiant du message de l’évangile. La vérité est une seulement mais les réponses sont toujours personnelles :  nos réponses aussi, au fil des ans, ont été différentes. Une fois, Maria Letizia qui était encore une fillette, a répondu que pour elle Jésus était son troisième parent. Aujourd’hui, après bien des années de prière et de cheminement ensemble, après avoir assisté aux miracles qui se sont produits dans nos vie et après avoir touché du doigt l’intervention ininterrompue de la Providence  nous avons, jour après jour, été interpellés par celle-ci à fournir une réponse à la question suivante : « Qui est Jésus de Nazareth pour vous ?», et nous avons été poussés à donner cette réponse exhaustive : « Jésus est le Seigneur !» C’est ce que Pierre s’exclame au bord du lac Tibériade lorsque, après la crucifixion de Jésus, il s’était remis à pêcher.  « C’est le Seigneur ! », s’écria-t-il lorsqu’il l’aperçut sur la plage. Un flot de souvenirs les plus beaux surgit de cette exclamation et l’espérance d’une nouvelle vie libre et glorieuse. « Jésus est le Seigneur ! » a été l’annonce ininterrompue du père Thomas Beck pendant ses dernières années de vie.

Un jour il a été invité en Australie pour tenir des enseignements dans les groupes de prière et dans les communautés du Renouveau Charismatique. Je l’ai accompagné à l’aéroport et, ensuite, de temps à autre je téléphonais à mon ami Brian Smith qui était le responsable du Renouveau en Océanie pour savoir ce qu’il en était de ses catéchèses. « Ici – me disait Brian – les personnes comprennent que Jésus est le Seigneur. » Lorsque le père Thomas rentra, je suis allé le chercher à l’aéroport et pendant le trajet de retour en voiture je lui ai dit : « Tu sais, père Thomas, notre ami Brian a dit qu’à la suite de tes catéchèses les personnes ont appris que Jésus est le Seigneur. » « Alors ils ont tout compris ! » répondit le père Thomas et un grand sourire égaya son visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.