FRFL066

IV semaine de Carême – Mercredi

Dieu est toujours à l’œuvre

Jésus leur déclara : « Mon Père, jusqu’à maintenant, est toujours à l’œuvre, et moi aussi je suis à l’œuvre. »….Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait.….Comme le Père, en effet, relève les morts et leur donne la vie, le Fils, lui aussi, donne la vie à qui il veut. Car le Père …. a donné au Fils tout pouvoir pour juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. ….Amen, amen, je vous le dis : celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m’a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle ….car il est déjà passé de la mort à la vie. Amen, amen, je vous le dis : l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts vont entendre la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront. …. Moi, je ne peux rien faire de moi-même …. parce que je ne cherche pas à faire ma propre volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Jn 5,17-30

Il est faux de penser que Dieu, au commencement, ait crée l’univers et ses lois, et que tout est en mouvement et s’accomplit de façon autonome après cette première impulsion divine. Dieu est toujours à l’œuvre, et sa création est perpétuelle : « Mon Père, jusqu’à maintenant, est toujours à l’œuvre, et moi aussi je suis à l’œuvre. » Le Fils et le Père – dit Jésus – sont à l’œuvre à l’unisson : « Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père. » . Le Père est à l’œuvre, c’est à dire comme un entrepreneur qui a laissé son entreprise à son fils et qui néanmoins ne lui fait pas manquer son conseil. Mais aujourd’hui – dit Jésus – c’est le Fils qui est à l’œuvre. « Comme le Père, en effet, relève les morts et leur donne la vie – ajoute-t-il ensuite en se rapportant à la résurrection de l’évangile et à sa résurrection à venir –, le Fils, lui aussi, donne la vie à qui il veut. Car le Père …. a donné au Fils tout pouvoir pour juger. » Avec cette dernière affirmation Jésus fait référence à la résurrection et à la vie spirituelle qu’il donne à celui qui croit en lui : « Celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m’a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle. » Aujourd’hui, Jésus dit que le Père et le Fils sont à l’œuvre ensemble : « Moi, je ne peux rien faire de moi-même … parce que je ne cherche pas à faire ma propre volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. » Après la Pentecôte, avec la naissance de l’Église, le Fils lui aussi ne sera plus à l’œuvre directement mais à travers le Saint Esprit qui, à son tour, agira en communion parfaite avec le Père et le Fils. Avec ce passage de consignes entre le Père, le Fils et le Saint Esprit, Dieu dans ses trois personnes mais avec une seule volonté, est toujours à l’œuvre, hier comme aujourd’hui, dans l’histoire du salut du monde. Ceci nous rassure absolument car nous savons que nous sommes entre les mains de celui qui nous donne la vie et qui nous aime d’un amour infini. Dans l’entreprise céleste, tout en n’étant pas à l’œuvre directement comme épouse du Saint Esprit, Marie a elle aussi un rôle fondamental en donnant des conseils à son époux et en arrachant des grâces pour nous, ses fils, qui oeuvrons encore dans la sphère terrestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.