FRFL007

II semaine de l’Avent – Lundi

Les temps messianiques 

Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent ! Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse… On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu. Fortifiez les mains  défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent, dites aux gens qui s’affolent :« Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu …. Il vient lui-même et va vous sauver. » Alors s’ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie. L’eau jaillira dans le désert, des torrents dans les terres arides. Le pays torride se changera en lac, la terre de la soif en eaux jaillissantes. Dans le repaire des chacals, les broussailles deviendront des roseaux et des joncs. Il y aura là une chaussée, on l’appellera : Voie sacrée. …. On n’y rencontrera pas de lion, aucune bête féroce n’y surgira ; seuls les rachetés y marcheront. Ils reviendront, les captifs rachetés par le Seigneur, ils arriveront à Jérusalem dans une clameur de joie…. Is 35,1-10

Cette page du prophète Isaïe est une annonce, comme celles qu’on avait l’habitude de faire dans les temps anciens, lorsque le messager du roi arrivait au galop au milieu de la place, qu’il arrêtait son cheval, déroulait son parchemin et proclamait aux sujets le message du roi. Aujourd’hui, le prophète Isaïe  nous annonce que le Seigneur a remporté la victoire dans la bataille livrée pour la libération de son peuple pour lequel un avenir de splendeur, de gloire et de paix commence : « Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu …. Il vient lui-même et va vous sauver. » C’est une proclamation de victoire sur Satan, l’ancien serpent qui gardait, l’humanité et la création, en esclavage : « Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent… Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse… Fortifiez les mains  défaillantes… affermissez les genoux qui fléchissent… Alors s’ouvriront les yeux des aveugles… les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie…  »

Après la victoire du Seigneur sur la mort et son triomphe dans la résurrection, cette libération de l’humanité et de la création s’est-elle déjà produite ou alors faut-il encore attendre qu’elle vienne ? Si nous jetons un coup d’œil sur le monde et sur l’histoire, nous nous rendons bien compte que les famines et les maladies, les violences et les injustices, la douleur et la mort existent toujours ; c’est pourquoi, il serait possible d’en déduire que cette prophétie ne s’est pas encore réalisée. C’est bien vrai qu’elle se réalisera pleinement  dans les temps eschatologiques, mais en partie elle s’est déjà avérée il y a deux mille ans et elle se réalise encore aujourd’hui grâce aux hommes de bonne volonté qui consacrent leur vie au bien et au salut du monde. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une victoire définitive même si le Seigneur a déjà gagné. C’est que l’humanité n’en a pas encore pris pleinement conscience, voilà pourquoi plusieurs personnes continuent à combattre du côté de Satan, comme cette poignée de japonais qui, n’étant pas au courant que la deuxième guerre mondiale s’était terminée, poursuivait le combat dans une petite île du Pacifique. Toutefois, pour ceux qui en prennent conscience, la prophétie d’Isaïe est en train de s’avérer aujourd’hui de façon mystérieuse mais pourtant bien réelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.