FRSM037

30 novembre – S. André, Apôtre

Évangéliser c’est vivre

Donc, si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé…..En effet, l’Écriture dit : Lors du jugement, aucun de ceux qui croient en lui n’aura à le regretter. Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n’y a pas de différence : tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l’invoquent. En effet, tous ceux qui invoqueront le nom du Seigneur seront sauvés. Or, comment invoquer le Seigneur sans avoir d’abord cru en lui ? Comment croire en lui sans avoir entendu sa parole ? Comment entendre sa  parole si personne ne l’a proclamée ? Comment proclamer sans être envoyé ? C’est ce que dit l’Écriture :Comme il est beau de voir courirles messagers de la Bonne Nouvelle! …. C’est donc que la foi naît de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, c’est l’annonce de la parole du Christ. Rm 10,9-17

Les êtres vivants, les plantes et les animaux procréent d’autres êtres vivants ; la fontaine fait couler l’eau qui lui arrive ; les corps transmettent la chaleur reçue : l’univers est un équilibre dynamique merveilleux d’astres qui se maintiennent les uns les autres en mouvement ordonné ; et les hommes aiment car ils sont aimés par Dieu et par les autres hommes. C’est un principe fondamental qui existe dans la création : il n’est guère possible de garder seulement pour soi, comme propriété exclusive, ce qu’on a reçu des autres. Ce dynamisme naturel vaut encore plus pour la foi : « Tous ceux qui invoqueront le nom du Seigneur seront sauvés. Or, comment invoquer le Seigneur sans avoir d’abord cru en lui ? Comment croire en lui sans avoir entendu sa parole ? Comment entendre sa  parole si personne ne l’a proclamée ? Comment proclamer sans être envoyé ? C’est ce que dit l’Écriture : Comme il est beau de voir courir les messagers de la Bonne Nouvelle !…. C’est donc que la foi naît de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, c’est l’annonce de la parole du Christ. » Comme les êtres vivants ne peuvent s’abstenir de transmettre la vie et la fontaine ne peut guère empêcher à l’eau qui lui arrive de couler, ainsi il est impossible de recevoir le don de la foi et de le garder seulement pour soi. Avant d’être un mandat, témoigner l’évangile est un devoir, c’est un besoin irrépressible qui déborde de l’intérieur, qui se conjugue avec le besoin et le droit que tous, « juifs et païens » ont de connaître Jésus Christ,  d’arriver à la foi, de recevoir dans la vie les réponses qu’ils attendent depuis toujours et d’être sauvés. Évangéliser veut dire recevoir et transmettre continuellement l’Esprit Saint et le message de l’évangile, comme la fontaine reçoit et transmet l’eau. S’il n’en était pas ainsi, il n’y aurait plus dans le monde la vie, la foi, l’amour et le partage de ce qu’on a et de ce qu’on est, et les fontaines deviendraient des flaques malodorantes. Annoncer l’évangile veut dire vivre et transmettre la vie : une Église qui n’évangélise pas n’est pas Église et un chrétien qui ne témoigne pas l’évangile est un chrétien qui est tristement à la retraite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.