FRFL349

XXXIII semaine du Temps Ordinaire – Vendredi

Les marchands du temple 

Jésus entra dans le Temple, et se mit à expulser les marchands. Il leur déclarait : « L’Écriture dit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les chefs des prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas le moyen d’y arriver ; en effet, le peuple tout entier était suspendu à ses lèvres. Lc 19,45-48

Sur la terrasse, nous avons un citronnier qui depuis quelques années produit très peu de citrons sans aucun goût. Au printemps, j’ai décidé de faire une belle taille : si de nouvelles branches et de beaux citrons pousseront sur le vieux tronc, l’arbre aura une nouvelle vie, autrement je le couperai et j’en ferai du bois pour la cheminée. Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus a décidé de faire la même chose avec le temple de Jérusalem : « Jésus entra dans le Temple, et se mit à expulser les marchands. Il leur déclarait : ′L’Écriture dit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits.′ » Il va tous les jours enseigner dans le temple pour voir si, à l’intérieur de ces vieux murs qui ont représenté dans le passé la codification de la loi d’Israël, la nouvelle parole de Dieu, c’est-à-dire lui-même, peut être greffée. Toutefois, Jésus n’a pas seulement découvert que le temple, le symbole de la foi d’Israël, était devenu un marché de vendeurs, mais il se rend aussi compte d’une autre réalité : si les notables du temple et de la loi essaient de le faire mourir, le peuple, par contre, est suspendu à ses lèvres. C’est le signe que ce lieu a fait son temps et qu’à sa place une multitudes de temples vont maintenant naître: ces temples ne sont plus faits de pierres mais du cœur des hommes qui écoutent avec foi sa parole. C’est le signe prophétique de ce que sera le passage de l’Ancien au Nouveau Testament, de la religion fondée sur la loi juive à l’Église universelle, qui se fonde sur la personne de Jésus Christ. Dans notre vie aussi nous devons, tous les jours, faire la même chose : faire place nette de tout ce qui nous pollue et nous profane, écouter la parole de Dieu et produire de nouveaux fruits. Il n’est guère possible de vivre des fruits du passé, même lorsque nous avons un certain âge.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.