FRFL285

XXIV semaine du Temps Ordinaire – Samedi

Rendre grâce à Dieu 

Acclamez le Seigneur, terre entière, servez le Seigneur dans l’allégresse, venez à lui avec des chants de joie ! Reconnaissez que le Seigneur est Dieu : il nous a faits, et nous sommes à lui, nous, son peuple, son troupeau. Venez dans sa maison lui rendre grâce, dans sa demeure chanter ses louanges ; rendez-lui grâce et bénissez son nom ! Oui, le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d’âge en âge. Ps 99

Au temps de Jésus le psaume d’aujourd’hui était considéré le chant d’entrée au temple : c’est une louange à Dieu pour sa royauté universelle et pour ce qu’il représente pour chaque personne. C’est une exhortation à « acclamer » le Seigneur à chaque instant, à commencer la prière avec des chants de « joie » et à le servir dans l’« allégresse » pendant la journée, en mettant en œuvre le projet qu’il nous a confié, en faisant fructifier les talents reçus. Aide-nous Seigneur à prier dans la joie, à nous mettre à l’œuvre dans l’allégresse, en t‘acclamant jour et nuit ! La raison pour laquelle il est bon de commencer notre journée dans l’allégresse, nous dit le psaume, est la « reconnaissance » d’appartenir au Seigneur : « Reconnaissez que le Seigneur est Dieu : il nous a faits, et nous sommes à lui, nous, son peuple, son troupeau. » Nous ne sommes pas des orphelins abandonnés, nous sommes son peuple, son troupeau. Rien nous manque  car la Providence s’occupe de nous à chaque instant : nous avons le don de la vie, l’affection de nos proches, une maison, un travail et, quand tout ceci nous fait défaut la Providence pourvoit d’une autre façon. Une légende orientale raconte qu’un aveugle qui vaguait tristement sur son chemin rencontra un homme qui le guérit et il fut enfin capable de voir. Il commença alors à exulter de joie car enfin il pouvait voir la beauté du monde et remercia infiniment son guérisseur en lui étant très reconnaissant. “ Et alors – se termine cette légende – pourquoi ne remercions nous pas le Seigneur pour le don de la vue ? ” Donne-nous Seigneur un sentiment de reconnaissance profond car nous t’appartenons, permet nous de te remercier toujours pour les dons que nous recevons et parce que tu pourvois à nos besoins avec générosité !

Le psaume nous exhorte ensuite à manifester notre reconnaissance au Seigneur en lui « rendant grâce » et en « chantant sa louange. » Toute prière doit commencer par un remerciement pour tout ce que nous recevons et à la fin déboucher sur la louange pour ce que Dieu est : il est celui qui a répondu aux vraies questions de notre vie, qui a donné un sens à nos jours et qui nous a donné l’espérance éternelle. Donne-nous, Seigneur, la capacité de te remercier pour tout ce que tu nous donnes et de te louer pour ce que tu es ! Le psaume se termine en nous exhortant à bénir le Seigneur car « éternel est son amour, sa fidélité demeure d’âge en âge. » Nous te bénissons, Seigneur, car tu es miséricordieux, tu pardonnes nos péchés et la marque de ce pardon est ta fidélité. Tu es un Dieu fidèle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.